Décryptage de notre itinéraire

Objectif : être prêtes à partir le 18 Mars pour le Rallye des Gazelles !

Décryptage de notre itinéraire depuis notre rencontre l’an dernier avec Zepur

Que d’efforts déployés par Zepur et moi pour réunir notre budget, faire préparer le Nissan Patrol pour le raid, nous préparer à la navigation et au pilotage, définir le thème graphique que nous allons utiliser pour notre covering cette année… et puis, échanger avec les autres Gazelles, entretenir les liens avec nos sponsors car si nous en sommes là, c’est bien grâce à eux. Faites connaissance avec eux : nos sponsors sont ici.

Retour sur ces préparatifs-marathon :  un story-telling sur chacune des étapes qui ont jalonné le début de notre aventure à Zepur et moi, depuis notre rencontre l’an dernier, jusqu’à la mise en ligne le 21 février 2011, de cette fiche d’équipage n° 126 sur le site officiel du Rallye des Gazelles.

Mai 2010, la rencontre : un message laissé sur un blog de Gazelles et me voilà avenue des Champs-Elysées en train de prendre un verre avec Zepur

Je viens de rentrer du Rallye 2010, encore toute nimbée de mes impressions et des bons moments de ma deuxième participation au Rallye des Gazelles 2010 (équipage 178 du Rallye des Gazelles). Ma première participation en 2009 dans un équipage Total (équipage 143 du Rallye des Gazelles) m’avait donné l’envie d’y revenir sans attendre.

Nous nous retrouvons donc toutes les trois, Zepur avec sa future coéquipière, et moi. Elles ont loupé le départ en 2010 car si Zepur avait pu réunir une belle partie du budget, cette somme était malheureusement insuffisante pour partir.

Huit mois et quelques budgets de sponsors plus tard, Zepur et moi décideront finalement de partir ensemble. Pas le choix, parfois les équipages de Gazelles doivent s’adapter et faire des choix différents. Et si Zepur me dit que le hasard a bien fait les choses, moi je la crois. Notre mobilisation égale et notre quête du succès font déjà de nous un équipage soudé.

Je lui ai redonné, je pense, la certitude de prendre enfin le départ de ce rallye qu’elle avait dû laisser partir en 2010. Zepur m’apporte sa bonne humeur, son ton enjoué et léger qui fait que les difficultés paraissent tout de suite plus faciles à franchir. Quand nous serons en difficulté pendant le Rallye des Gazelles, ll faudra qu’on s’en souvienne de ces moments de partage et de complicité. Bref, côté équipage, ça roule.

Octobre 2010, l’arrivée de Mr. Big chez les filles : je réalise mon rêve des années …80  avec l’achat d’un 4×4

Pas pour suivre la tournée Age Tendre et Tête de bois.  Allez les filles (de plus de 45 ans), ne me dites pas que vous n’avez pas succombé au charme de l’aventurier des temps modernes, celui par qui le rallye-raid est né. Thierry Sabine. Pour les filles plus jeunes, la photo ci-contre vous fait mesurer ce que vous avez loupé.

Pendant les années où le Dakar partait de Paris le 1er janvier et où les Lada Niva étaient considérées comme des bêtes de course dans le désert, je faisais partie des groupies qui allaient assister au départ au milieu de la nuit, silhouette improbable et transie , vêtue d’une tenue de fête et chaussée d’escarpins pour aller encourager ces aventuriers qui se lançaient dans la traversée du Sahara, à travers l’Algérie, le Niger, le Mali, la Mauritanie pour arriver jusqu’à Dakar. Mais oui, ces pays se traversaient avant … »Je vous emmène aux portes de l’Aventure… » disait-il « mais c’est à vous de les ouvrir pour défier le sort. » Ils ont défié. Respect.

By the way, un site à visiter pour les fans du Dakar old school : http://www.dakardantan.com

…avant que le Dakar ne devienne la grande entreprise d’Etienne Lavigne chez ASO. C’est une autre aventure.

Bref, tout cela m’avait suffisamment fait rêver et après une acquisition hasardeuse, voire désastreuse, d’un 4×4 from the USA qui n’a pas franchi plus que le boulevard périphérique, j’ai attendu 20 ans mais j’ai réalisé ce dont je rêvais : rouler en 4×4 et participer à un rallye-raid.

En octobre 2010, je fais l’acquisition d’un Nissan Patrol GR chassis long.

Faire de Mr. Big le vaisseau du désert de notre rallye des Gazelles 2011.

Au centre de notre attention, Mr. Big, le Nissan Patrol GR. Il est beau, rassurant, trop looké 4×4 des villes quand je l’ai acheté mais la préparation raid qu’il a suivie entre les mains expertes de 4XTrem à Coignières a fait de lui un véritable vaisseau du désert.

Avec Toyota et Mitsubishi, les Nissan Patrol sont la référence du rallye-raid. Les Toy et les Trolls sont des fidèles du désert depuis de nombreuses années et le désert le leur rend bien. Preuve en est le classement du dernier Dakar : hormis la suprématie incontestable des bêtes de course, Race Touareg Wolkswagen et BMW préparées, le classement fait apparaître exclusivement parmi les autres constructucteurs Nissan, Toyota et Mitsubishi. Logique car comme le dit la signature de notre blog Caps Vrais, « le désert n’a pas donné de concurrent au sable » mais ceux qui tentent de l’investir devront piloter des vaisseaux  conçus pour ça.

La préparation raid de Mr. Big, mon Nissan Patrol GR :

  • Préfiltre gasoil
  • Schnorkel
  • Terratrip
  • Pose des skis de protection avant et boîte de vitesse
  • Coquilles de ponts
  • Ressort avant et arrière King Springs
  • Amortisseurs OME sport
  • Réhausse
  • Blaxonnage complet du chassis
  • Jantes acier
  • Pneus BF Goodrich All terrain 265x75x16
  • Pare-choc arrière acier avec porte roue pivotant

Et quand on s’appelle Mr. Big, il faut impérativement prévoir d’installer le dressing de Carrie Bradshaw. L’équipement intérieur a été réalisé par mon chéri :

  • arrière : 1 casier pour la 2ème roue de secours, 2 casiers de rangement pièces détachées et accessoires, 1 casier pour le compresseur, 1 casier de rangement jerrycan, pack d’eau et rations militaires, un support de cartes (pouvant aussi servir pour boire un coup).
  • avant : plancher avec 2 bacs de rangement, installation de l’Irritrack, frigo (important pour les bivouacs), caisse alimentaire.

Talent artistique oblige, Zepur pilote avec maestria le covering du Nissan Patrol

Quand on est marié à un artiste, évidemment çà déteint… et voilà ma Zepur courant le pavé armée de son téléphone pour nous dénicher les illustrations qui vont habiller Mr. Big à partir de mars…

Tout est partie d’une rencontre amicale avec une amie de Zepur, ancienne collègue d’une expérience antérieure de Zepur chez Apple. Nous voici donc toutes les trois en train de vider une bouteille de champagne chez Fuka, graphiste pleine de talent qui a créé sa propre agence, Highstreet Studios. Mais le champagne ne nous fait pas oublier pourquoi nous nous sommes rencontrées : l’objectif est de trouver LA bonne idée pour la décoration de Mr. Big… car nous aimerions bien hisser ses trois tonnes sur le podium du challenge Beauty Car. On peut être lourd et beau…

Et tout à coup, l’idée est là, elle a fusé comme une bulle de champagne, je crois que c’est Fuka qui a lancé la piste,  Zepur a saisi la balle au bond et s’en est emparé. Depuis, ces deux-là échangent mail sur mail, mesurent, téléphonent, simulent, celui-ci ou celui-là, trop clair, trop sombre, mais trop beau ça c’est sûr …

Patience, le reveal du Mr. Big spécial Raid est prévu en exclusivité pour les sponsors début mars chez notre partenaire Altitude Informatique. Patrick Petignat et Florence Thil ont la gentillesse de nous accueillir dans le cadre merveilleux de leur belle ferme rénovée qui saura mettre en valeur le nouveau look de Mr. Big : remerciements particuliers pour les recherches de Zepur, la création et l’illustration de Fuka, la technique pour l’impression et le stickage de Agraph Communication, notre partenaire pour la deuxième année, ainsi que toute l’équipe mécanique de 4XTrem qui a assuré la préparation technique, notre partenaire Norauto Plaisir qui équipera Mr. Big de pneus neufs,  et bien sûr Francis mon mari qui, comme d’habitude, est une véritable base arrière pour ce projet.

Photos à venir bientôt… une affaire à suivre avec l’équipage 126 du Rallye des Gazelles.

Une réflexion au sujet de « Décryptage de notre itinéraire »

  1. Ping : Decryptage de notre aventure : c'est parti d'où tout ça ?Le Rallye des Gazelles 2011 avec Caps Vrais, l'équipage n°126

Laisser un commentaire